Election Présidentielle - Le Conseil national interpelle les candidats

04 avr 2017Actualités - À la une

L’architecture et l’urbanisme sont quasiment absents des débats de la campagne électorale des présidentielles. Pourtant, ces disciplines sont transversales à de nombreux sujets chers aux candidats : environnement, logement, emploi, économie locale, mobilité…. Autant d’enjeux et de défis majeurs pour notre société qui mériteraient une délégation interministérielle (proposition 21).
Le Conseil national, dans sa mission d’intérêt public, soumet aux candidats 21 propositions que nous déclinons sous différents items.

Premier défi, le plus urgent : l’environnement. Le CNOA  formule plusieurs propositions (les 6, 7 et 8) pour améliorer les opérations de rénovation et de réhabilitation. Demain, ces chantiers représenteront près de 80% de la commande. Répondre aux défis climatiques, c’est aussi favoriser un urbanisme de projet écoresponsable aux côtés des décideurs (propositions 4, 5).

Deuxième enjeu, favoriser partout dans les territoires le lien social, l’emploi et l’activité économique (propositions 4, 11, 14). Comme le rappelle le Conseil national, les 30 000 architectes intervenant partout en France prescrivent près de 55 milliards de travaux par an. Ils sont des acteurs économiques de premier plan, qui accompagnent notamment la promotion de filières durables et innovantes, tels les matériaux bio-sourcés et le développement des entreprises locales.

Troisième thématique, le logement. L’Ordre national insiste notamment sur l’importance du recours à l’architecte et au conseil auprès des particuliers via les CAUE et met l’accent sur l’encadrement du cadre réglementaire des consultations promoteurs-architectes (propositions 2, 3, 9, 10).

Toutes ces évolutions ne seront possibles que si les architectes se saisissent pleinement des opportunités que constitue l’enjeu du numérique, « potentiel de développement équilibré et partagé de nos territoires », comme l’exprimait récemment Jean-Michel Daquin, président du Conseil régional de l’Ordre, dans sa contribution aux Universités d’été de l’Architecture (propositions 13, 15, 16).

Enfin, les propositions 17 à 20 s’orientent vers l’éducation et la création de lien social en favorisant l’ouverture à l’architecture de tous les publics.

Aux côtés du Conseil national, le CROAIF sensibilisera les futurs députés aux missions d'intérêt public de la profession.

Retrouvez les 21 propositions du CNOA 

Lire les interviews d’Architecture Aujourd’hui auprès de trois candidats 
 

Crédits photos : (CC0 Creative Commons) - Palais de l'Elysée
 

Sur le même sujet

Actualités
10 oct 2017
Actualités
06 oct 2017
Actualités
21 sep 2017
Actualités
08 sep 2017