Sur tous les fronts

02 Mar 2018Édito

Depuis plusieurs mois, l'Ordre s’est engagé dans un combat pour faire valoir une architecture et un urbanisme de qualité. La disparition du concours et la mise à mal de la loi MOP pour les bailleurs sociaux, programmée dans le cadre du projet de loi « Evolution du Logement et Aménagement Numérique » (ELAN), les remettent en cause.

Nous sommes mobilisés sur tous les fronts : contribution à la « conférence du consensus » tenue au Sénat,  courrier adressé au Premier ministre, sensibilisation de l’opinion via la presse depuis le mois de novembre. En parallèle, nous organisons de nombreux rendez-vous avec les députés pour expliquer les risques que fait peser la disparition des règles de la commande publique. Dans les semaines à venir, nous redoublerons d’efforts en particulier durant la discussion du texte à l’Assemblée nationale.

Conçue pour alerter le gouvernement, la « tribune logement » : « Pour des logements de qualité au bénéfice de tous », publiée le 15 février par le journal Le Monde a été initiée par un collectif d'architectes, dont certains de vos conseillers ordinaux d’Île-de-France et moi-même. Relayé ou repris par de nombreux médias (Libération, Télérama, Le Moniteur...,), ce texte a déjà recueilli près 4 000 signatures qui vont bien au-delà de notre profession. Preuve que ce message est partagé par tous, et d’abord par les habitants. Nous vous encourageons à le signer, à le faire circuler, à vous appuyer sur lui pour faire comprendre les enjeux de cette mobilisation.

Partout, sur les réseaux sociaux, dans les médias, auprès des décideurs, des maîtres d’ouvrage et des citoyens, ce vaste mouvement doit s’accentuer et s’élargir encore dans les prochains jours. Chacune et chacun d’entre nous doit porter le message.

Ces initiatives sont coordonnées et convergentes, dans une même volonté de pédagogie et d'amélioration de la future Loi ELAN. L’objectif est que cette nouvelle loi réponde véritablement et avec ambition aux enjeux de société posés par la question du logement aujourd'hui en France.

C’est dans ce même esprit que nous soutenons le « manifeste pour une frugalité heureuse » proposé par Alain Bornarel,  Dominique Gauzin-Müller et Philippe Madec. Ils rappellent qu’« en réalisation comme en conception, la frugalité demande de l'innovation, de l'invention et de l'intelligence collective.»

Ces appels de bon sens doivent faire tomber les idées reçues, les a priori, les corporatismes, les modèles économiques et sociaux qui ont vécu et ont démontré leurs limites. Un combat pour le mieux vivre ensemble.

Christine Leconte

Présidente du Conseil régional de l’Ordre des architectes d’Île-de-France

 

Crédits : Paris - Quai de Charente - 91 logements et une crèche - Maîtrise d'ouvrage : RIVP - Maîtrise d'oeuvre : Agence Margot Duclot Architectes Associés

Sur le même sujet

Actualités
20 déc 2018
Actualités
13 déc 2018
Vos conseillers en action
11 déc 2018
Archiculture
11 déc 2018
Édito
10 déc 2018
Actualités
15 nov 2018
Actualités
15 nov 2018
Actualités
13 nov 2018
Archiculture
12 nov 2018
Édito
12 nov 2018
Actualités
26 oct 2018