Share

Se former

Dans un contexte de mutations sociales, techniques, économiques et territoriales, l’actualisation des compétences est un levier essentiel  pour faire face aux enjeux de la profession et de la société (réhabilitation, maîtrise des économies d’énergies, nouveaux matériaux, BIM…), mais aussi faire valoir des savoir-faire nouveaux. 

L’architecture est au cœur de nombreux enjeux de la qualité du cadre de vie de nos concitoyens et les architectes doivent être les mieux armés possible pour y répondre. L’architecte doit entretenir, développer ses compétences pour être l’interlocuteur attractif et sûr qui sécurise le maître d’ouvrage. Comme l’ensemble des professions réglementées, les architectes sont donc naturellement soumis à une obligation de formation professionnelle continue qui figure dans le Code des devoirs professionnels.

Ces formations liées à leur activité professionnelle, d’une durée minimum de 20 heures annuelles, pourront se répartir de la manière suivante :

  • actions de formation professionnelle continue au sens du Code du travail ;
     
  • actions de formation complémentaire : colloques, congrès, conférences, journées professionnelles, formation à distance, ou encore animation ainsi que des prestations d’enseignements et animation de colloques.

C’est pourquoi, le législateur a mis en œuvre la déclaration et le contrôle annuel systématique de la formation continue par les Conseils régionaux. C’est un moyen de guider l’architecte dans son parcours de formation tout au long de sa vie professionnelle.
Si le Conseil régional constate qu’un architecte n’a pas rempli son obligation de formation, il lui est proposé un plan de formation mis en place conjointement, pour compenser le retard pris.

Le saviez-vous ?

Depuis le 1er janvier 2016, l’architecte répond à son obligation en matière de formation continue en participant à des actions de formation et d’information en lien avec son activité professionnelle, pour une durée minimum de 20 heures annuelles ou 60 heures étalées sur 3 années consécutives.

Pour aller plus loin