Nuit des Idées 2020 aux Récollets - Villes et architectures : des êtres vivants ?

14 jan 2020Actualités

Dans un contexte d'effondrement de la biodiversité, de changement climatique et d'inégalités sociales et territoriales; comment la nature, le vivant et les citoyens peuvent-ils inspirer l'architecture et l'organisation des villes et des territoires ?

Dans le cadre de la Nuit des idées du 30 janvier 2020, l’Ordre des architectes d’Île-de-France et la Maison de l'Architecture Île-de-France proposaient une soirée centrée sur la question suivante « Villes et architectures : des êtres vivants ? »

Trois table-ronde ont été organisées pour l’occasion. En tout, 10 intervenants* ont pris la parole pour présenter leurs projets et partager leurs idées.

Le sujet « Être vivant », proposé par l’Institut français, a été abordé simultanément sous plusieurs biais dans le monde entier. Ici, évidemment, il fut traité sous l’angle de l’architecture :

 

Retrouvez prochainement l'intégralité de la soirée sous forme de podcasts sur la chaîne du Croaif : MURS-MURS

« Dans quelle mesure les Villes et l’architectures sont-elles des êtres vivants ? »

Dans un contexte d'effondrement de la biodiversité, de changement climatique et d'inégalités sociales et territoriales, comment la nature, comment le vivant et les citoyens peuvent-ils inspirer l'architecture et l'organisation des villes et des territoires ? Nous l’avons abordé sur 3 échelles.

La première table ronde portait sur l’échelle de l’espace public, du paysage, mais aussi sur sa dimension culturelle et sociale avec la prise en compte du citoyen.

La deuxième table ronde a été abordée à l'échelle du bâti, afin de réfléchir sur la manière de repenser la nature et la biodiversité en ville, de prendre soin de cette relation fragile entre ville et nature, du « faire avec » pour restaurer et aménager le vivant.

Pour la troisième table ronde, nous nous sommes élevés à l’échelle du territoire et de la ville. Comment repenser les écosystèmes urbains & ruraux, répartir harmonieusement toutes les échelles du cadre de vie, retrouver la symbiose de l’humain avec la nature et l'environnement ?

Pour en parler, nous avons invité des architectes et urbanistes, mais également toutes sortes de profils comme des préfigurateurs, philosophes ou écologues.

Ensemble et avec le public, ils ont tenté d’imaginer comment la nature, le vivant et les citoyens peuvent inspirer l'architecture et l'organisation des villes et des territoires, dans le contexte actuel que nous connaissons.

Cette édition 2020 de la Nuit des Idées organisée autour de la thématique « Être vivant » a permis de révéler, d'une part, l'intérêt du « récit » pour fédérer autour des enjeux environnementaux. D'autres part, il apparait évident que l'architecture et la ville devraient laisser plus de places aux interstices, à des architectures plus accueillantes pour la biodiversité. La conclusion a lieu sur la prise de conscience que nous sommes aussi des « êtres vivants », faisant partie intégrante de notre écosystème à soigner.

 

*PROGRAMME DES INTERVENTIONS

TABLE RONDE 1 – 18h. Comment accompagner les mutations des villes et des territoires vers plus d'inclusion avec des friches et des espaces publics habités et investis ? 
Intervenants :
- Maud le Floch, Urbaniste-scénariste Fondatrice de POLAU (pôle des arts urbains),
Stein van Oosteren, porte-parole du Collectif Vélo Île-de-France,
Julia Vallve, Fondatrice de l'Atelier java.

TABLE RONDE 2 – 19h. Comment prendre soin et « faire avec », restaurer et ménager le vivant ? Comment repenser la nature et la biodiversité en ville ? Comment régénérer l'architecture et le tissu urbain aujourd'hui ? 
Intervenants :
Lucie Rivault, architecte, créatrice du collectif Des Lieux,
Dickel Bokoum, chargée de projet Yes We Camp,
Nicolas Vernoux-Thélot, architecte, INSITU Architecture,
Gilles Lecuir, responsable du pôle Forum des Acteurs, Agence régionale de la biodiversité en Ile-de-France.

TABLE RONDE 3 – 20h. Comment repenser les écosystèmes urbains et ruraux pour une répartition harmonieuse à toutes les échelles, en symbiose avec la nature et l'environnement ? 
Intervenants :
Anne Durand, architecte urbaniste,
Philippe Simay, philosophe - auteur de Habiter le Monde,
Antoine Aubinais, fondateur de Bellastock.

Animation : Olivier Leclercq, Johannie Bouffier-Hartmann, architectes, élus de l'Ordre des architectes d'Île-de-France et membres du CA de la Maison de l'architecture Île-de-France.