Le CROAIF au Salon des Maires et des collectivités locales

25 nov 2022Actualités

Ce mercredi 23 novembre 2022, le Conseil régional de l’Ordre des architectes d’Ile-de-France (CROAIF) était présent Porte de Versailles dans le cadre du Salon des Maires et des collectivités locales, et plus particulièrement sur le stand du Conseil national de l’Ordre.

À cette occasion, Fabien Gantois, Président du CROAIF, Pierre Barros, Maire de Fosses, Pierre Miquel, Adjoint au maire de Houilles délégué à l’urbanisme et à l’habitat, et Sophie Thollot, Directrice du CAUE 92, ont pu aborder l’enjeu d'une architecture du logement de qualité au cours d’une table-ronde modérée par Jean-Pierre Lévêque, architecte et conseiller ordinal de l’Ordre des architectes d’Ile-de-France.

 

Dans le cadre de l’opération « 1 Maire, 1 Architecte » portée par l’institution, les intervenants ont notamment pu revenir sur le Vadémécum en faveur d’une architecture du logement collectif de qualité récemment publié par le CROAIF et l’Union Régionale des CAUE d’Ile-de-France.

Pour Fabien Gantois, nous nous trouvons effectivement dans une situation d’urgence : on ne peut que constater des logements de plus en plus petits, et dont la production se préoccupe de moins en moins de leur qualité. Le Vadémécum porté par le CROAIF et l’URCAUE « constitue le fil d’Ariane pour remettre le logement et la qualité de celui-ci au cœur du débat public ».

Ce document constitue une véritable « boite à outils », qui a pour objectif selon Sophie Thollot de « faire émerger une culture commune en matière de production de logements collectifs » davantage orientée vers la qualité. Alors que beaucoup de villes ne disposent pas de chartes à destination des constructeurs et des bailleurs, le Vadémécum « présente la colonne vertébrale pour permettre aux élus de bâtir une charte ».

À Houilles, ville de 30 000 habitants, Pierre Miquel rappelle que la ville œuvre à élaborer une charte pour fixer les règles du jeu pour les promoteurs et les bailleurs en parallèle et en complément de la révision de son Plan Local d’Urbanisme. Ces deux documents sont la clé pour reprendre la main sur les critères de qualité au niveau local.

Pierre Barros complète ce constat, en invitant les architectes à prendre également des initiatives pour soutenir les maires, ces derniers se retrouvant parfois seuls face à certains projets, notamment dans les petites communes. Ce Vadémécum œuvre en ce sens en proposant « une vision pour accompagner des projets architecturaux plus actuels et respectueux ».

Ce livret a par ailleurs été adressé aux 1 200 maires et présidents d’établissements publics territoriaux de la Région Ile-de-France. Depuis septembre dernier, le Vadémécum a pu être valorisé et détaillé lors des assemblées générales des CAUE, auprès d’élus franciliens puis au cours d’une soirée-débat de présentation au couvent des Récollets, le 13 octobre dernier (https://www.architectes-idf.org/mag/cycle-le-logement-dans-tous-ses-etats-retour-sur-la-soiree-de-presentation-du-vademecum).

Crédit photos : © Claire Jaillard / CNOA

Sur le même sujet

3 questions à
27 jan 2023
Archiculture
20 jan 2023
Édito
20 jan 2023
Édito
20 déc 2022
3 questions à
15 déc 2022
Actualités
14 déc 2022
Archiculture
14 déc 2022
Archiculture
28 nov 2022