Retour sur la soirée «Génération T pour la Terre»

22 Mar 2022Actualités

Mercredi 9 mars, s'est déroulée aux Récollets la soirée autour de l'écologie et des territoires « Génération T pour la Terre », organisée par l’Ordre des architectes d'Île-de-France en partenariat avec les éditions Terre Urbaine.

Cet événement s’est déroulé en deux temps forts :

Dès 18h30, la table ronde « Une nouvelle génération pour la Terre », réunissant Thierry Paquot, philosophe ; Agnès Sinaï, journaliste ; Fabien Gantois, président de l'Ordre des architectes d'Île-de-France, et animée par Anne-Solange Muis, géographe et éditrice, proposait une discussion sur les enjeux et la mobilisation des forces vives de demain, notamment à travers le rapport de l’être humain à son territoire.

Les échanges ont été l’occasion de rappeler l'importance de l'écriture et de la littérature, ainsi que leurs relations avec l'architecture et les récits de territoires, permettant de faire évoluer notre regard sur le monde. Faisant le constat d’une jeune génération qui se questionne sur l’avenir, pleinement consciente du changement environnemental et des enjeux actuels, et qui aspire à la réalisation d’actions concrètes, à la mise en place de nouveaux outils pour vivre et construire "mieux avec moins", dans une logique de sobriété au vu des ressources limitées.

La table ronde a mis en exergue le rapport à l’écologie des jeunes professionnels, passant par un lien fort à la nature. En effet, au-delà de la construction en elle-même, la jeune génération d’architectes opte pour une approche mésologique, attentive aux milieux, se questionnant notamment sur le choix des matériaux, en convoquant un paysage. Ils sont mus par une forte volonté de faire différemment, en trouvant un positionnement spatial global.

Puis à 19h30, les lauréats et lauréates du concours de nouvelles littéraires, organisé par les éditions Terre Urbaine sur la thématique « écologie et territoires », ont été dévoilés par Anne-Solange Muis, éditrice, accompagnée des membres du jury.

Fabien Gantois, Président du CROAIF, a présenté la nouvelle « Dernière Lune », félicitant son auteur, Mathéo Fradet.

Le 1er prix a été remis à Laura Iapadre pour sa nouvelle "Interface urbaine".

Ce concours a offert la possibilité aux jeunes auteurs et autrices de faire entendre leur voix sur leurs craintes et espoirs pour le monde de demain. Les nouvelles lauréates seront publiées au sein d’un recueil des éditions Terre Urbaine en 2022.

Sur le même sujet