Une profession mobilisée face à la crise sanitaire

29 sep 2020Vos conseillers en action

Du 28 avril au 11 mai 2020, l'Ordre régional a diffusé l’enquête « COVID 19 - Situation des architectes et agences d'architecture franciliennes ». Objectif : mesurer l'impact de cette crise sans précédent sur le fonctionnement des entreprises d'architecture et adapter en conséquence les orientations et actions de l'institution.

Les données, issues des 942 réponses obtenues, apportent des indicateurs clés sur l’état des entreprises d’architecture lors de ce printemps inédit.

Il en résulte notamment que 30% des architectes se sont formés à distance pendant le confinement.
En entreprise, les professionnels franciliens ont eu recours aux dispositifs gouvernementaux (chômage partiel, arrêt maladie pour garde d’enfants,…) et très peu au licenciement. La profession est restée mobilisée et a maintenu son activité, même si le confinement a provoqué une perte de productivité estimée à 42%, expliquée notamment par une mise en place « précipitée » du télétravail.

De manière plus générale, comme dans beaucoup d'autres secteurs, ce confinement a généré un développement accru du télétravail. 60% des architectes ayant répondu à l'enquête envisagent de maintenir une partie de l'activité de l’agence en télétravail.

Enfin, l'enquête révèle que dans une perspective de reprise, les architectes seront amenés à faire des choix de diversification ou bien de spécialisation du métier, en fonction des typologies de structures.

Durant cette période, l'Ordre a également organisé trois sessions du webinaire « COVID 19 - Faire face aux difficultés de l'agence ». Elles ont regroupé plus de 200 participants en ligne.

Les résultats complets de l'enquête sont disponibles en cliquant ici