Cap sur les élections législatives !

27 avr 2022Édito

Ce dimanche 24 avril 2022, pour la première fois sous la Ve République, un Président de la République sortant est réélu au suffrage universel direct en dehors de toute période de cohabitation politique. Je souhaite tout d’abord, en ma qualité de président de l’Ordre des Architectes d’Île-de-France, adresser mes félicitations républicaines à Emmanuel Macron pour ce nouveau mandat de cinq ans.


© Conseil national de l'Ordre des architectes 

Cette réélection clôt le premier chapitre dans le renouvellement démocratique de nos institutions et de notre représentation en 2022. L’élection présidentielle, dans son format et sa pure tradition, n’a pas permis à notre profession de faire valoir ses propositions en faveur de l’intérêt public de l’architecture et l’amélioration du cadre de vie de nos concitoyens. Force est de constater que cette campagne présidentielle s’est cantonnée à l’évocation des difficultés immédiates et profondes rencontrées par nos concitoyens. La guerre en Ukraine, la question du pouvoir d’achat et de l’inflation généralisée des prix ainsi que la crise énergétique que nous connaissons ont accaparé le débat, au détriment de thématiques primordiale pour la qualité du cadre de vie de nos concitoyens.

C’est pourquoi, nous avons, dès le départ, souhaité mettre l’accent sur les prochaines élections législatives du 12 et 19 juin prochain qui seront d’une importance vitale pour la composition du prochain gouvernement. Ces élections permettront d’élire nos députés qui élaborent et amendent la loi, tout en contrôlant l’action du gouvernement. Ces derniers doivent donc être alertes à toutes les problématiques concrètes rencontrées sur leur territoire, et dont la question du logement paraît alors incontournable.

Le 5 avril dernier, les conseillers ordinaux d’Île-de-France se sont réunis en séminaire afin de travailler collectivement sur des propositions concrètes qu’ils souhaiteront porter au-devant des parlementaires nouvellement (ré)élus. En nous appuyant sur le plaidoyer « Habitats, Villes, Territoires, l’architecture comme solution » issu de la réflexion collective de notre institution à Nantes et publié par le Conseil national de l’Ordre des Architectes en mars, nous avons engagé un travail autour de cinq thématiques territoriales majeures : les questions relatives à l’habitat et à la qualité, les questions relatives au foncier et à l’aménagement, à l’équité de nos territoires, au développement économique local ou encore à la place de l’architecture dans nos politiques publiques.

Ce travail coconstruit nous permettra de sensibiliser et convaincre nos futurs élus d’adhérer à nos solutions essentielles pour mener une politique de l’habitat plus ambitieuse, respectueuse de l’environnement et de la transition énergétique.

Plus que jamais, nous pensons que ces prochaines élections législatives seront l’occasion pour les Français et les Franciliens d’évoquer les fractures de leur quotidien. A ce titre, les propositions relatives à l’habitat seront à coup sûr une priorité majeure dans le choix de nos représentants pour nos concitoyens qui demandent une véritable alliance entre l’économie et l’écologie, entre un meilleur cadre de vie et une meilleure accessibilité au logement.

Fabien Gantois, Président de l’Ordre des architectes d’Île-de-France

Sur le même sujet

3 questions à
20 mai 2022
Archiculture
18 mai 2022
Actualités
21 avr 2022
Vos conseillers en action
19 avr 2022
Archiculture
15 avr 2022
3 questions à
30 Mar 2022
Actualités
25 Mar 2022
Archiculture
25 Mar 2022
Actualités
24 Mar 2022
Vos conseillers en action
23 Mar 2022
Actualités
11 Mar 2022