Etienne Bourgeois, Directeur de la plateforme participative Les Petites Pierres

18 juin 20243 questions à

Cette année le 17e Bal des architectes, qui se déroulera le jeudi 27 mai, est au profit de l'association Les Petites Pierres. A cette occasion, l'Ordre des architectes d'Île-de-France a souhaité interrogé Etienne Bourgeois, Directeur de la plateforme.

1) Qu'est-ce que la plateforme des "Petites Pierres" et ses missions ?

Le fonds de dotation Les Petites Pierres, grâce à une alliance de partenaires, a pour objectif d’accompagner financièrement et méthodologiquement des associations qui luttent contre le mal logement. C’est dans cette optique que, en 2013, la plateforme de crowdfunding solidaire www.lespetitespierres.org a été créée par la Fondation Somfy. Il s’agit d’une plateforme de financement participatif qui permet à toute association éligible de collecter des fonds pour un projet de lutte contre le mal-logement, en lançant une collecte participative dont les montants sont abondés par les partenaires du Fonds. 1€ collecté = 2€ reversé.

Les deux principales missions de la plateforme Les Petites Pierres sont d’aider des associations à financer leurs projets de lutte contre le mal-logement, en privilégiant les projets locaux et de petite taille qui peinent à être visibles auprès des financeurs institutionnels, et de transmettre aux associations aidées des compétences en marketing digital et en financement en ligne de leurs projets. Aujourd'hui, 27 % des dons sont faits en ligne.

 

2) Quels sont les projets concrets que "les Petites Pierres" permettent de soutenir ?

En 2023, nous avons soutenu 50 associations différentes, pour autant de projets concrets. Parmi elles figurent des associations telles qu’Arve Réfugiés, Avec Toits ou Magdalena. Pour ces associations, nous finançons de l'hébergement locatif de longue durée qui permet à une famille, à un jeune en sortie de minorité ou à des femmes fuyant les violences de se poser, de respirer, pour ensuite prendre un envol dans de bonnes conditions.

Nous intervenons aussi sur des tiers-lieux animés par des associations citoyennes dans de grandes villes, comme La Baggagerie à Marseille ou La Toile à Lyon, que nous avons aidés à s'agrandir et à s'équiper.

Nous aimons amorcer puis accompagner des projets tels qu'Entrepreneur du Monde, qui a démarré son programme de Tiny House avec nous.

Nous soutenons également des associations dans l'achat de matériel à distribuer aux sans-abris, comme Les Petites Roues (une association d'étudiants parisiens).

Enfin, nous aidons de nombreux projets d'habitat et de colocations solidaires, souvent situés en milieu rural, pour les jeunes réfugiés, les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap. On nous sollicite pour les espaces communs, essentiels dans ces projets mais souvent peu financés car ils ne concernent pas directement le logement.

Nous participons également à de nombreux projets de rénovation ou d'acquisition qui excèdent le plafond de 20 000€ par projet que nous nous sommes fixés, mais où nous aidons à boucler le tour de table.

Pour finir, citons Actes & Cités, une association régulièrement soutenue qui permet à des étudiants architectes de réaliser, pour leurs études, des équipements favorisant le vivre ensemble et le renforcement du lien social.

 

3) En quoi le partenariat avec le 17e Bal des Architectes représente une opportunité importante pour accroitre la visibilité de votre action ?

Ce partenariat est particulièrement important pour nous. Tout d'abord, nous sommes heureux et fiers de pouvoir soutenir l'Ordre des architectes d'Île-de-France dans sa démarche visant à promouvoir la lutte contre le mal-logement auprès d'un public qui, grâce à ses réseaux et à l'engagement sur les sujets qu'il défend, peut influencer les décisions politiques et l'urbanisme des acteurs publics.

Ensuite, notre structure sert d'outil de financement pour les associations. Notre dispositif nous permet de cibler des associations spécifiques, offrant un effet de levier notable pour les entreprises ou les particuliers souhaitant s'engager dans la lutte contre le mal-logement en réalisant des dons ciblés, que ce soit pour des causes spécifiques ou pour des territoires définis. Le régime fiscal applicable à notre fonds est celui prévu pour l'aide aux publics fragilisés, ce qui le rend particulièrement intéressant à connaître  pour les acteurs du secteur de la construction et de l'immobilier.

Enfin, nous espérons que Les Petites Pierres pourront devenir une ressource pour vos lecteurs engagés dans des projets associatifs qui rejoignent notre thématique.

Etienne Bourgeois, Directeur de la plateforme participative Les Petites Pierres 

Sur le même sujet

Vos conseillers en action
09 juil 2024
Édito
18 juin 2024
Actualités
14 mai 2024
Archiculture
13 mai 2024