L’architecture : l’art de dialoguer avec le monde qui nous entoure

15 avr 2024Édito

Pour ce premier éditorial, je souhaite remercier l’ensemble des consœurs et confrères qui ont participé aux élections ordinales, pour faire vivre leur institution et conforter à la représentation de l’intérêt public de l’architecture.

Derrière les professions de foi et les discours, nous avons la ferme volonté de mener à bien l’ensemble des engagements pour lesquels j’ai été élue par le Conseil. Ces projets, nous les porterons avec l’ensemble des conseillers ordinaux pour les trois ans à venir, toujours dans un esprit de dialogue avec les architectes franciliens.

Notre action visera à peser plus encore dans notre écosystème régional.

Tout d’abord, pour valoriser sur notre territoire une architecture de transformation ancrée dans les enjeux de notre siècle, loin des injonctions contradictoires de notre temps. Cela passe indéniablement par un meilleur confort et une meilleure qualité de vie pour la population à l’intérieur et à l’extérieur de leur habitat.

Ensuite, pour continuer à apporter notre expertise à tous les acteurs locaux et œuvrer à une plus forte sobriété foncière et des réflexions autour de la notion de milieu.

Alors que nous traversons une crise du logement sans précédent, nous avons à cœur d’accentuer notre mobilisation en proposant des solutions pour  en vue d’une la relance d’une construction durable, qui réponde aux enjeux sociaux et environnementaux. La massification de la rénovation globale est à ce titre essentielle.

Pour renforcer l’attractivité de l’architecture en Île-de-France, l’Ordre d’Île-de-France peut compter sur une équipe de 30 conseillers ordinaux déjà en action.

Notre feuille de route se structure autour de trois piliers : un angle « société » pour une contribution forte à l’élaboration des politiques publiques autour du logement, du patrimoine et de la transformation durable du bâti ; un angle « institution » qui recoupe les missions régaliennes de notre Ordre au service des publics et de l’intérêt public ; un angle « métier » qui concentre les réflexions autour de la vie professionnelle des architectes et de l’évolution de leurs pratiques dans le cadre de la loi sur l’architecture.

Vous l’aurez compris, je souhaite faire vivre l’âme de l’architecture en Île-de-France et au-delà.

 

Laurence Bertaud, Présidente de l'Ordre des architectes d'Île-de-France

Sur le même sujet

Actualités
15 mai 2024
Actualités
14 mai 2024
Archiculture
13 mai 2024
Vos conseillers en action
10 avr 2024
Actualités
10 avr 2024
Archiculture
09 avr 2024
Archiculture
25 Mar 2024
Édito
04 Mar 2024
Actualités
29 fév 2024
Actualités
27 fév 2024