Une Journée des Territoires sous le signe du vivre-ensemble

28 juil 2022Édito

Le 5 juillet dernier, l’Ordre des architectes d’Île-de-France a organisé sa 2e édition de la Journée des Territoires en Seine-Saint-Denis, et plus particulièrement à Saint-Denis. Dans la continuité des travaux menés en Essonne à l’automne 2021, cette Journée des Territoires a été élaborée en lien étroit avec la Ville de Saint-Denis, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et le CAUE 93, que nous remercions vivement pour leur concours.


      

"L'architecture est une force pour les territoires et un ciment pour notre besoin de vivre ensemble. Parler d'architecture, c'est parler de lieux chargés de sens qui nous unissent.". 

C’est en ces termes que j’ai souhaité introduire cette Journée qui a permis de répondre à plusieurs objectifs de notre institution.  

Cette Journée des Territoires en Seine-Saint-Denis répond à la volonté profonde de l’Ordre des architectes de se rendre dans les territoires, au plus près des réalités du terrain. Avec le CAUE93, nous avons ainsi organisé 4 visites aux quatre coins du département nous permettant d’apprécier sa richesse, sa diversité, ses innovations, ses forces et ses chantiers en cours. 

Cette Journée des Territoires nous a permis d’instaurer un dialogue entre différentes parties prenantes et acteurs du territoire sur des thématiques que nous pensons essentielles pour la Seine-Saint-Denis : la question de l’aménagement maîtrisé du département, de la valorisation et du traitement du patrimoine 20e siècle, de l’ingénierie territoriale et de l’économie circulaire ou encore celles de l’habitat indigne ont ainsi été développées en atelier. Tous ont souligné le lien indispensable et bénéfique qu’a joué l’Ordre des architectes dans le rassemblement de ses acteurs – élus locaux, services de l’État et des collectivités, architectes, acteurs de la société civile – afin de trouver des solutions pérennes et communes pour le département. 

En présence de Mathieu Hanotin, maire de Saint-Denis, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, Vincent Lagoguey, sous-préfet de Seine-Saint-Denis et Katy Bontinck, 1re adjointe au maire de Saint-Denis en charge du Logement, nous avons souhaité prolonger nos réflexions autour de questionnements ayant émergé au sein des ateliers.

La Seine-Saint-Denis fait l’objet d’un processus de renouvellement urbain sans précédent : la transformation des bâtiments et l’aménagement des espaces publics sont fondamentalement au cœur de ce processus qui sait tenir compte des spécificités de ce territoire doté d'une identité particulièrement riche. Il est plus que jamais nécessaire de recourir à une politique de l’aménagement maîtrisé qui soit en mesure de valoriser les initiatives citoyennes et de porter haut et fort le respect de l’environnement.

La valorisation et la réhabilitation du patrimoine du 20e siècle est aujourd’hui rentrée dans une zone de turbulences. La densification de la ville, les enjeux liés au confort thermique et à la rénovation énergétique sont au cœur de tractations qui ne doivent cependant pas perdre de vue l’importance d’un droit à la qualité architecturale pour tous.  Avec nos partenaires, il conviendra de trouver des solutions pour concevoir du bâti en adéquation avec les besoins environnementaux et d'usage, tout en privilégiant le plus possible la conservation à la démolition.

Le traitement de l’habitat insalubre et indigne est également essentiel car lié à la réparation du bâti. La manière dont on envisage la transformation de l'habitat indigne doit être couplée à l’aune dont on imagine la fabrication de la ville de demain. C’est pourquoi des réflexions poussées autour de la promotion du Bail Réel Solidaire (BRS) pour répondre à un besoin vital de qualité du logement pour les plus modestes seront à l’ordre du jour des travaux du CROAIF. 

L'architecte s’est également vu être confirmé dans son rôle d'acteur incontournable dans la promotion de nouvelles pratiques dans les territoires. Ces dernières s’inscrivent aussi bien dans la redéfinition des rapports entre la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage, mais également dans l’impulsion de nouveaux modes constructifs plus respectueux des circuits courts et des enjeux de la transition écologique.

Vous l’aurez compris, cette Journée des Territoires nous aura permis de poser les jalons pour agir directement au service de nos concitoyens et de l’intérêt général, en lien avec l’ensemble des parties prenantes de la Seine-Saint-Denis. Elle permettra de nourrir les travaux des conseillers ordinaux au sein du CROAIF tout au long de l’année, à destination de nos publics pour défendre sans faiblir l’intérêt public de l’architecture dans nos territoires.

Fabien Gantois, Président de l’Ordre des architectes d’Île-de-France.

Sur le même sujet

3 questions à
28 juil 2022
Actualités
25 juil 2022
Vos conseillers en action
21 juil 2022
Actualités
21 juil 2022
Archiculture
20 juil 2022
3 questions à
28 juin 2022
Actualités
27 juin 2022
Actualités
24 juin 2022
Vos conseillers en action
23 juin 2022
Archiculture
20 juin 2022
3 questions à
30 mai 2022