Une rentrée sous le signe de la réparation de la Ville

27 sep 2019Actualités

Le jeudi 19 septembre 2019, dix journalistes* de la presse généraliste, spécialisée et professionnelle ont répondu à l’invitation de Christine Leconte, présidente du Conseil régional de l’Ordre.

Au cours de l’échange, ont notamment été abordés : la réparation des territoires, la problématique des déchets issus de la démolition, le savoir-faire et la contribution des architectes aux projets incluant une démarche de conception/construction durable, les filières des matériaux biosourcés… – Autant de sujets d’action et d’engagement de l’Ordre des architectes d’Île-de-France qui se concrétiseront dans les prochaines semaines par des actions et des événements.


Point presse de rentrée aux Récollets ©Croaif

En parallèle, C. Leconte a rappelé que l’Ordre régional été intervenu ces derniers mois auprès des pouvoirs publics et des parlementaires afin que la mise en oeuvre des politiques publiques du logement, d’équipement et d’aménagement du territoire prennent mieux et différemment en compte les enjeux écologiques. Comme en témoignent la récente publication de la contribution du CROAIF, « Pour une régénération des lotissements » avec la Fabrique Ecologique ou l’audition au Sénat de la présidente, dans le cadre du projet de loi sur l’économie circulaire.

En cette rentrée, C. Leconte a tenu à sensibiliser les médias aux écueils d’une trop grande financiarisation de l’acte de bâtir, de la ville. Et aux nécessaires changements de pratiques en tous domaines pour répondre aux enjeux écologiques et aux besoins des habitants. Elle a notamment appelé les décideurs publics à réfléchir et à agir avec les professionnels pour « changer de logiciel ». En ce sens, C. Leconte a rappelé la mission de l’Ordre et l’objectif que s’est assigné le Conseil depuis près de six ans : accompagner les élus locaux et les futurs élus locaux pour capitaliser sur l'enveloppe urbaine existante, protéger le bien commun, les paysages, le foncier public, les territoires.

Dans la perspective de l’événement « Réparer la Ville » du 21 au 23 novembre, la présidente du Croaif souligne que « les architectes ont une grande place à prendre dans la re-création de l'existant, avec les élus et les habitants », et que « l'aménagement des territoires doit partir des besoins et non des désirs ».

Ses prises de position concernant le projet de la Gare du Nord et les suites de la loi ELAN ont fait de parutions dans la presse, à la suite de cette rencontre.

* médias présents : Batiactu, le Moniteur, l'Architecture d'Aujourd'hui, A Vivre magazine, AEF info, le Nouvel Obs. Immo, le Parisien, Télérama